soixante dixième anniversaire des pompiers de St Léonard 87

Publié le par Tienouz, un ptit coin en limousin

C'est a l'occasion du soixante dixième anniversaire de la caserne des pompiers de Saint Léonard de Noblat que ceux ci organisaient le soixante dix neuvième congrés des pompiers de la haute vienne. Un bel aprés midi sans pluie nous a permis de profiter du défilé des vehicules dans la ville suivit des remises de diplomes aux jeunes sapeurs en fin de formation. Enfin le spectacle de la brigade spéciale des pompiers de Paris concluait cette journée.

 

Comme j'ai pris pas mal de photos cet évènement ponctura les semaines a venir ici même.

 

 

Le lieutenant Parentaux, chef de corps, ouvre le défilé

 

 

70 ans de la caserne de St Léo

 

 

Estafette

 

 

70 ans de la caserne de St Léo

 

 

Velo de secour d'urgence et jeune sapeur sans permis probablement.

 

 

70 ans de la caserne de St Léo

 

 

Et les pompiers pompaient!

 

 

70 ans de la caserne de St Léo

 

 

Oui, la relève est assurée.

 

 

70 ans de la caserne de St Léo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P


Les soldats du feu méritent toute notre reconnaissance! c'est bien de présenter les vieux matérels avec lesquels ils "montaient au feu" il n'y a pas encore si longtemps!


bien cordialement


Paul



Répondre
A


coucou Etienne me voilà un peu sur pied,enfin sur patte,mais il est vrai que le retour à l'étable n'a pas été assez rapide,et maintenant je suis HS,je crois que j'étais fatiguée et hoplà le
virus.je pense que tu t'es régalé du spectacle des pompiers que je connais,le frére de mon gendre fait parti de l'encadrement des pompiers de Paris,il est est général et fait parti de
l'état-major!!voilà bon week-end bisous!!j'aodre les murs en pierres séches!!!!!



Répondre
C


bel hommage  puis cette petite graine de pompier... craquant



Répondre
P


Génial !!!!!!!!! Bel article !!!!!!!!!!



Répondre
T


Bonjour Etienne,


Passe un bon vendredi et un bon début de weekend. Gros bisous, Véronique.



Répondre