Maison de la boucherie, limoges 87.

Publié le par Tienouz, un ptit coin en limousin

Et pour conclure la promenade dans cette rue, poussons la porte de la maison de la boucherie.

 

Au coeur du quartier historique de la ville de Limoges, le réputé et pittoresque quartier de la Boucherie accueille la Maison de la Boucherie. 

Ce petit écomusée retrace l'histoire, la vie, les traditions de la très ancienne corporation des bouchers de Limoges. 

Abrité dans l'une des 52 maisons de la rue de la Boucherie, bâties au XIIIème siècle, il met en scène la vie d'une famille de bouchers. 

Le rez de chaussée servait à l'abbatage, au découpage, à la vente et à la cuisine, les combles étaient utilisées pour sécher les centaines de peaux de porcs, de moutons, et entre les deux, l'étage était réservé à l'habitat. 

Musée unique au monde, il entretient cette longue tradition limougeaude aussi importante que la porcelaine. Sur la petite place médiévale, ne manquez pas la petite chapelle Saint Aurélien, patron de la profession. Aujourd'hui encore, elle reste la propriété des six familles de bouchers qui firent la réputation de la ville aux environs de l'an 1000.

 

 

Plan de la rue, Trois ou quatre familles de bouchers étaient représentées le long de la rue et un surnom (chafre) designait chacun d'eux.

 

P1030844

 

Etal et entrée de la maison. Chaque boucheries de la rue avait a peut prés cette deventure.

 

P1030816

 

Derriere l'étal le boucher debitait sa viande sur un billaud.

 

P1030824

Dans la piece de derriere qui était l'abattoir se trouve la charette et les paniers servant au transport de la viande vers la place des bancs ou la corporation faisait commerce de sa viande en plein air.

 

 

P1030831

 

Et le soufflet qui servait a gonfler l'animal afin d'enlever le cuir plus facilement.

 

P1030835

 

Un bel exemplaire de couperet.

 

P1030843

 

Aux étages se trouvent quatre chambres, une pour les parents, deux pour les enfants, et une pour les commis et si besoin était l'on se servait du grenier ou séchaient jambons, saucissons et autres charcuteries.

 

P1030849

 

Dans la chambre des parents la protection divine est d'une trés grande importance.

 

P1030838

 

 

Crucifix en porcelaine. (Limoges oblige)

 

P1030851

 

La corporation des bouchers était tellement importante et influente que chaque visite présidentielle devait commencr par un passage dans la rue de la boucherie avant l'hotel de ville ou la préfecture. Le dernier présidenta etre passer ici est François Mitterand en 1982 je crois

 

P1030846

 

Et voila notre petit tour en noir et blanc dans ce quartier s'acheve ici, mais nous aurons surement l'occasion d'y revenir.

 

Petite info:" Le ptit jeu du lundi" revient a partir de lundi

Publié dans limoges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chris03 28/09/2011 23:30



Trés intéressant cet article sur cet écomusée!



nikou66 27/09/2011 13:03



J'aime beaucoup les photos N& B et merci pour l'article très instructif, j'ai regardé ton album photo Cantal et Auvergne, très jolie aussi, bonne journée !



Anne 26/09/2011 22:00



Un beau reportage accompagné de photos avec une belle lumière : une réussite .


La boucherie de mon enfance ressemblaità celle-ci .



marie poupée 26/09/2011 20:06



Bonsoir Tienouz,


tes reportages sur le quartier de la boucherie sont tout simplement formidables ! j'ai encore le souvenir d'avoir dansé avec le groupe folklorique devant la chapelle, lors de la fête de la "
frairie des petits ventres "


J'ai pu constater en revenant dans le coin que les antiquaires ont remplacé les bouchers !néanmoins  mes souvenirs d'enfance restent ...


merci pour toutes ces explications .


Bonne soirée


Marie



Mo 26/09/2011 19:27



J'aime beaucoup ces témoignages du passé en noir et blanc.


Bonne soirée,


Mo