En avez vous déja vu?

Publié le par Tienouz, un ptit coin en limousin

Le bouleau aime t-il le gui? Pourtant mon copain guy n'aime pas le boulot.

 

Tout ça pour en venir a ces photos prises vers Linard ou chose assez rare un boulot est infesté par du gui. Regardez autour de chez vous je suis sur que vous aurez du mal a en voir.

 

Plantes hôtes du gui.
Chaque espèce est plus ou moins inféodée à certaines essences et à un type d’habitat. Par exemple dans le nord de la France, la Flore de Flandre le considère comme commun dans une partie de la région (Artois et Boulonnais, introduit en quelques points dans la communauté urbaine de Lille), mais il « manque totalement sur près des deux tiers du territoire régional ».
Plus d’une centaine d’espèces d’arbres ou grands buissons sont susceptibles d’être parasitées. Parmi les feuillus les arbres les plus fréquemment atteints sont les pommiers, les  peupliers(surtout le peuplier noir) et les trembles, les aubépines, les saules, les robiniers, les sorbiers, les amandiers et les tilleuls.
On le trouve plus rarement sur les poiriers, les érables, les noisetiers, les charmes, les châtaigniers et les cerisiers. Encore plus rarement sur les noyers, et les frênes.
On ne le trouve jamais sur les platanes et les hêtres. Sa présence sur les ormes et les chênes est exceptionnelle, d’où l’importance que les druides accordaient au gui récolté sur les chênes. La population des « chênes à gui » est estimée pour la France à environ une quinzaine d’individus. Le chêne opposerait une barrière chimique empêchant la pénétration du gui dans le rameau. Il ne peut se développer que sur des chênes ayant une déficience génétique ce qui explique sa rareté.
Le gui, parfois, peut aussi parasiter une autre touffe de gui.

 

 

P1110585

 

 

P1110578

 

 

P1110579

 

 

P1110580

Publié dans faune - flore - nature

Commenter cet article

Patrick - l'autunois 29/01/2012 17:32


Waouh !!!!! Superbe photos !!!!!!!!

Capucyne 25/01/2012 09:28


Je crois que c 'est la première fois que j'en voit sur les bouleaux...

Christine 24/01/2012 22:26


Bsr Tienouz j'ai zappé quelques articles . Un peu de blues m'a fait relâcher le blog. Je ne connais pas ton gui mais ici nous en sommes envahis sur les accacias, c'est si haut qu'on ne peut jamis
en cueillir


. Par contre ma photo je ne sais pas de quel arbre il s'agit; il n'est encore en boule blanches mais tu as vu les branches comme elles couvertes?





*Bises à bientôt


 

Florentin 23/01/2012 22:27


Je suppose que les arbres ainsi parasités n'iment pas ça ! Chez moi, c'est vrai qu'on en trouve souvent sur les pommiers. Tes photos, sont belles, comme d'habitude, particulièrement lumineuses. A
plus. Florentin.

Norbert794 23/01/2012 22:03


Bonsoir Etienne, belle leçon de choses mon ami, merci. Mais par chez moi, il y a un vieux poirier qui abrite du gui. Amitiés...