Les landes de Cojoux, St Just 35.

Publié le par Tienouz

Tout le monde connaît les fameux alignements de mégalithes de Carnac dans le Morbihan. Mais a quelques dizaines de kilomètres de là se trouve le deuxième site mégalithique d'europe. Et oui baucoup moins connu que Carnac mais avec un grand intérêt celui ci se trouve à Saint Just en Ile et Vilaine prés de Redon, mais ce soir laissons les mégalithes sur lesquels nous reviendrons demain pour nous intéresser à la lande en elle même.















Les landes Départementales de Cojoux (Saint-Just)

 

 

La superficie des landes en Bretagne a très fortement diminué durant le XXème siècle. L’abandon de la lande engendre l’apparition de plantes de milieu forestier. La transformation de la lande en forêt appauvrit la diversité de la faune et de la flore..
Pour garantir le maintien de ce milieu et de ses richesses naturelles, l’homme est obligé d’intervenir. Sur les landes de Cojoux, c’est le Conseil Général d’Ille et Vilaine qui se charge de ce travail. C'est pourquoi vous trouverez sur le site des chevaux mulassier du Poitou et vaches écossaises chargés du paturage des prairies. Des agents du Conseil Général suivent un plan de gestion établit sur plusieurs années (coupe, débroussaillage, ...).

Les landes de Cojoux se colorent au fil des mois. Le jaune des Ajoncs, le blanc des Hélianthèmes en ombelle, le violet foncé de la Bruyère cendrée... N’hésitez pas à venir plusieurs fois.

Les landes de Cojoux se développent principalement sur des sols constitués de schistes rouges. Ces schistes sont des roches drainantes donnant des sols acides à faible potentialité agronomique. Hormis le Sarrasin qui supporte ces sols pauvres, peu de céréales donnent suffisamment de rendement pour être cultivées sur ces terres. C’est pourquoi, avant 1960, les landes de Cojoux étaient principalement des zones où le bétail et surtout les moutons venaient paître.

Sur les landes, vous trouverez des petites mares asséchées en été. Ce sont d’anciennes carrières où leurs propriétaires venaient extraire la roche nécessaire pour les constructions. Aujourd’hui, sur Saint-Just, deux carrières exploitent le schiste mauve. Ces entreprises sont les seules en France à travailler ce matériau recherché pour sa couleur unique.

 

Publié dans bretagne

Commenter cet article

titipetitbout 12/08/2009 22:35

Comment même pas de pie noire bretonne pour entretenir ce site ? Si les bretons n' en n'ont plus et en cherchent.....il y en a à quelques kms de chez moi, de pure souche bretonne en plus et très efficace pour nettoyer .....celle de la réserve de la Platière .......Pffffff....pas malin les paysans d' avoir abandonné cette race de vaches !

Papyclau 09/08/2009 18:35

Bonjour Etienne, très beaux paysages bretons. Tu as du te régaler, il n'y a que l'embaras du choix pour faire de la photo. Bon après midi, amitiés.

Christine ( marmotte Coccinelle) 09/08/2009 14:47

Bon Dimanche Tienouz, J'ai vécu 2 ans à Rennes et je connais un peu cette région ...de belles balades à faire dans les landes.... Bon dimanche Christine

bellane 09/08/2009 09:34

bonjour,c'est magnifique ces couleurs;bon dimanche

ornellamai 09/08/2009 07:24

de quoi flâner! j'ai reconnu la couleur unique de la bruyère - celle de mon jardin a fleuri tardivement, par rapport aux années dernières,l'hiver viendra-t-il plus tard ? on verra - pour moi, cette bruyère est le premier signe de l'automne - et déjà les senteurs de fin d'été nous chatouillent les narines. Passez un beau dimanche